Skip to content

Le compte à rebours est lancé avec l’installation du « Ponton de la Cité du Vin »

Après trois ans de travaux, la Cité du Vin entre dorénavant dans le J-100 avant l’ouverture et l’inauguration prévue en juin 2016.

Le compte a rebours a été lancé précisément ce mercredi et a d’ailleurs été marqué par une étape importante du chantier : l’installation d’une partie du ponton et de la passerelle le long de la Cité du Vin, qui permettront ainsi aux visiteurs de débarquer à la Cité ou d’y embarquer pour se rendre directement dans les vignobles.

Le « Ponton de la Cité du Vin », constitué de deux éléments de 45 mètres et de 75 tonnes chacun (auxquels 25 tonnes de béton ont été ajoutées pour en assurer la stabilité), a été construit six mois durant par la société CESM de Saint-Loubès, spécialisée en la matière depuis plus de 30 ans. Le premier élément du ponton, ainsi qu’une passerelle de 30 mètres de long et d’un poids de 15 tonnes, ont été installés cette semaine par Balineau, entreprise bordelaise spécialiste dans les ouvrages portuaires et travaux nautiques, et Donitian, chargée de la manœuvre des premiers éléments de l’ouvrage soulevés et mis à l’eau grâce à deux énormes grues – tout ça sous l’œil vigilant d’Artélia, société diligentée par la Ville de Bordeaux chargée de la maîtrise d’ouvrage, et de Stéphan Delaux (adjoint de la Ville de Bordeaux en charge du tourisme), Philippe Massol (directeur de la Cité du vin) et Laurent Hodebar (directeur de la mission tourisme de Bordeaux Métropole). Il faudra attendre début mars pour que l’autre moitié du ponton rejoigne le premier élément maintenant installé et que l’ouvrage soit définitivement opérationnel. Le ponton, en caissons d’acier recouverts d’un plancher de bois, mesurera alors 90 mètres de long et pèsera 200 tonnes.

Ce ponton dont le budget est de 1,38 millions d’euros est le 5ème du genre sur la Garonne avec le « Ponton d’Honneur » mis en place en 2011 du côté de la Maison Eco-Citoyenne, non loin du Pont de Pierre, et trois autres embarcadères le long des quais Rive Gauche. D’autres projets de pontons sont actuellement en réflexion à Bordeaux, notamment au niveau du quartier des Chartrons et après le Pont de Pierre, répondant ainsi au boom des croisières fluviales à Bordeaux.

© River Cruise

Le « Ponton de la Cité du Vin », quant à lui, marque aussi bien le boom du tourisme fluvial que celui de l’œnotourisme. Il sera véritablement un point d’arrivée et de départ exceptionnel pour la Cité du Vin, notamment pour « day cruises » autrement dit les excursions à la journée. Philippe Massol, Directeur de la Cité du Vin de Bordeaux, espère qu’au moins 10% des visiteurs arriveront par bateau par la Garonne. Le ponton de la Cité du Vin pourrait donc voir passer chaque année près de 45 000 visiteurs. Ce ponton servira également de stationnement pour les bateaux, s’ils ne peuvent pas passer sous le Pont Chaban Delmas ou s’il y a des problèmes d’écluse.

Le ponton sera également un prolongement de la plateforme œnotouristique. Il permettra aux visiteurs de partir à la découverte des richesses du vignoble de la région par le fleuve. Selon Stéphan Delaux, Président de l’Office de Tourisme de Bordeaux, entre 70 000 et 80 000 touristes seraient intéressés et motivés à découvrir les vignobles par le fleuve.

Il faudra encore s’armer de patience avant de pouvoir arriver à la Cité du Vin depuis la Garonne. Le ponton, qui sera officiellement inauguré le 31 mai 2016, ne fonctionnera pas avant l’ouverture de la Cité le 1er juin. Moins de 100 jours à attendre maintenant !

Pour tout savoir sur le tourisme fluvial et viticole à Bordeaux

Photo à la une : © Agence XTU

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.