Skip to content

La Cité des Civilisations du Vin : emblème de Bordeaux et phare pour l’œnotourisme

Dans quelques mois seulement, la cité bordelaise bénéficiera d’un équipement permanent de loisir culturel et touristique, destiné au grand public et dédié au monde viticole : la Cité des Civilisations du Vin !

Cet édifice sera un véritable lieu culturel de transmission des savoirs, des émotions et des sensations liés au vin. Le vin étant considéré comme patrimoine culturel, universel et vivant, autour du monde, à travers les âges, dans toutes les cultures ; la Cité sera donc « un grand voyage dans le temps et l’espace, à la découverte de la culture et des civilisations du vin », selon Philippe Massol, Directeur de la Cité des Civilisations du Vin.

La Cité des Civilisations du vin a été imaginée par les architectes Anouk Legendre et Nicolas Desmazières de l’agence parisienne d’architecture X-TU et par l’agence anglaise de scénographie Casson Mann Limited. Ces formes rondes et fluides rendent véritablement hommage au génie du vin et au fleuve, la Garonne, qui a joué un rôle essentiel dans le développement de la ville de Bordeaux et du commerce du vin de la région.

Audacieuse dans sa forme – telle un cep de vigne noueux ou le trajet choisi du vin lorsqu’il est versé dans un verre – la Cité se démarque totalement dans le paysage local. Edifié dans le nouveau quartier des Bassins à flot, le bâtiment de dix niveaux se compose d’un vaste espace architectural de près de 14 000 m², d’une flèche culminant à 55 mètres et d’un belvédère au 8ème étage, à 35 mètres de hauteur, avec un panorama unique sur Bordeaux et sur le fleuve. La Cité proposera un parcours permanent immersif et sensoriel de 3000 m², qui comprendra vingt espaces thématiques racontant l’histoire du vin et ses mythes, ainsi que des expositions temporaires et différents ateliers.

© Cité des Civilisations du Vin

Livrée au printemps 2016, à l’aube de « Bordeaux fête le vin », les Bordelais se sont d’ores et déjà appropriés la Cité. Devenu le monument fétiche de Bordeaux, ce magnifique objet architectural deviendra véritablement l’emblème de la ville à l’étranger (rayonnement des vins de Bordeaux dans le monde entier) et un phare pour l’œnotourisme en Aquitaine (point de départ des visites dans les vignobles autour de Bordeaux), puisque 450 000 visiteurs annuels y sont espérés.

En 1995, Alain Juppé rêvait déjà d’un tel outil culturel. Mais le projet d’un tel musée a mis du temps à émerger, faute d’accord entre les milieux viticoles et politiques sur le financement. En effet, le budget global est considérable : 81 millions d’euros !

31 millions d’euros ont été apportés par la Mairie de Bordeaux, 12 millions par l’Europe, 9,5 millions par Bordeaux métropole, 5,5 millions par le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB)… Le projet n’aurait pas pu voir le jour sans les 65 mécènes, dont des banques et l’Union des Grands Crus Classés de Bordeaux, qui ont versé avec grande fierté pas moins de 15 millions euros à cet ouvrage. La quête de financement même été amenée jusqu’à l’étranger où Alain Juppé, maire de Bordeaux, a par exemple vanté en personne la Cité des Civilisations du Vin à New York, lors d’une soirée grandiose de dégustation intitulée « Les Vins du Monde » organisée en avril dernier.

Il faut dire que la Cité va entraîner pour la ville de Bordeaux un surcoût de quelques 18 millions d’euros, mais celui-ci devrait être compensé par les retombées économiques et touristiques. Selon Pro-tourisme, la Cité des Civilisations du vin génèrerait en phase de construction plus de 77 millions d’euros et 1400 emplois en Aquitaine. Dès la finalisation du projet en 2016, 1100 emplois devraient être créés et 50 millions d’euros devraient être réinjectés chaque année dans l’économie locale.

Au delà d’être un superbe moteur pour l’économie économique et touristique bordelaise, la Cité des Civilisations du Vin est un projet unique rassemblant l’ensemble des collectivités et toute la filière viti-vinicole. Cet équipement est un véritable outil de soutien et de promotion de la filière du vin.

© Cité des Civilisations du Vin

Déjà reconnue comme la capitale économique mondiale du vin, notamment avec le salon international Vinexpo, Bordeaux ambitionne donc aujourd’hui, en toute légitimité, de devenir la capitale culturelle mondiale du vin et la première destination œnotouristique d’Europe grâce à la Cité des Civilisations du Vin.

© Cité des Civilisations du Vin

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.