Skip to content

« Bistrot ! De Baudelaire à Picasso », une exposition à découvrir à La Cité du Vin jusqu’au 21 juin 2017

La Cité du Vin accueille du 17 mars au 21 juin l’exposition « Bistrot ! De Baudelaire à Picasso ». Pour sa première grande exposition temporaire, La Cité du Vin présente une centaine d’œuvres mêlant les médiums traditionnels (peinture, dessin, littérature) à la photographie et au cinéma.

De tous temps les artistes se sont donné rendez-vous au café et l’ont mêlé à leurs poèmes et tableaux. Cafés, bistrots, guinguettes, troquet, estaminets et autres cabarets, plus que tout autre espace social, forment le cœur de notre modernité. Chacun de nous vit avec un flot de textes et d’images où femmes et hommes cèdent au plaisir de consommer ensemble vin, bière et autres substances énergisantes.  Cette exposition a donc pour am­bition de mettre en lumière le rôle essentiel de ces lieux de convivialité, dans la société et dans l’art, de la fin du 18ème siècle jusqu’à nos jours.

« L’exposition « Bistrot ! De Baudelaire à Picasso » témoigne, sur plus de deux siècles, d’une certaine façon d’être au monde et de le représenter. L’éventail des situations que le café met en jeu se révèle large, du buveur solitaire à la scène de drague, du retrait mélancolique à l’affirmation identitaire, de l’exclusivité masculine à la revendication féminine. »

Stéphane Guégan, historien de l’art, membre du Comité scientifique

Une centaine d’œuvres compose cette exposition inédite, réunissant des artistes de renommée internationale dont Louis Aragon, Charles Baudelaire, Jean Béraud, Charles Camoin, Otto Dix, Robert Doisneau, Raoul Dufy, Jean-Louis Forain, Jörg Immendorf, Léon Lhermitte, André Masson, Pablo Picasso, Jean-François Raffaëlli, Mark Rothko, Patti Smith, Henri de Toulouse-Lautrec, Jacques Villon, Edouard Vuillard et bien d’autres…

Présentée pendant trois mois, « Bistrot ! De Baudelaire à Picasso » laissera sa place à partir du 31 juillet à la seconde expo temporaire annuelle du site dédiée cette fois à la « Géorgie, berceau de la viticulture ». Les expositions consacrées à des vignobles alterneront ainsi avec de grandes expositions d’art. Les prochains thèmes envisagés sont « le vin et la musique » et « le design du verre ».

La visite est découpée en quatre sections (1. Atmosphère, Atmosphère – 2. L’ivresse à deux sous – 3. Magnétismes – 4. Une bohème de rêve) matérialisées par les carreaux de faïence typiques des cafés bohème des Impressionnistes ; une scénographie originale conçue par Maffre Architectural Workshop (MAW) – atelier d’architecture et de conseil, spécialisé dans la scénographie et la mise en valeur du patrimoine culturel – qui a repris l’identité graphique et l’ambiance si particulière aux cafés, bistrots et cabarets.

« Qu’on l’appelle café, bistrot ou estaminet, le « débit de boissons » des textes administratifs est, au XXIème siècle, investi d’une double fonction mythique : il est identifié, par les Français comme par les étrangers, à la culture française ; son histoire et son organisation sont vus comme une métonymie de la société française, au point que la « terrasse de café », le « garçon de café » appartiennent aujourd’hui aux stéréotypes nationaux »

Pascal Ory, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris I – Panthéon – Sorbonne 

EN SAVOIR PLUS SUR « BISTROT ! DE BAUDELAIRE À PICASSO »

Photo à la une : © La Cité du Vin